Parc Laurier

Vue aérienne du parc de mon enfance

Au cours des dernières décennies, l’adoption massive de la voiture comme mode de transport et l’aménagement des villes pour accommoder son transit ont entraîné des problèmes majeurs pour l’environnement et la santé en milieu urbain. Si bien qu’afin de réduire ces impacts et de rehausser la qualité de vie dans les quartiers urbains, vous devez sans doute savoir que Projet Montréalfavorise le passage à des modes de transport actifs (marche, vélo, etc.)

Dans un même ordre d’idées, le taux d’inactivité et d’obésité étant à la hausse dans les pays industrialisés, le développement de l’offre sportive peut contribuer à améliorer la santé physique et psychologique des citoyens… voire carrément, à favoriser l’intégration sociale des jeunes inadaptés. Bref, que ce soit autant dans un angle individualiste ou social, vous déduirez que je crois aux vertus du sport. Alors, comment commencer pour bonifier l’offre en sports et loisirs dans mon arrondissement.

Au-delà des solutions économiques (augmentations des enveloppes et réduction des tarifs d’inscription), notre potentiel d’action se limite principalement à un espace en particulier: soit au parc Laurier. En effet, puisque les deux plus grands parcs du Plateau-Mont-Royal, les parcs Lafontaine et Jeanne-Mance, sont sous la responsabilité de la Ville centre (plutôt que de l’arrondissement), l’utilisation de leurs terrains s’adresse ainsi à tous les Montréalais. Subséquemment, les associations sportives du quartier n’y sont pas nécessairement priorisées. Mais puisque les installations du parc Laurier sont gérées par l’arrondissement, le réaménagement de ce parc (le troisième en importance du Plateau) devient donc capital pour le développement sportif au niveau local. Par ailleurs, considérant que le maintien des familles dans le quartier est l’une de nos priorités, ce parc au centre du Plateau dénote aussi une importance sociologique. Cependant, bien que le développement sportif de l’arrondissement demeure encore à élaborer, notre administration n’a pas pour autant chômé quant à l’ajout de nouveaux espaces verts et la mise en valeur du parc Laurier.

Le réaménagement en cours dans la partie basse (sud) du parc Laurier

Comme l’à déjà expliqué notre maire sur son blogue, à peine étions-nous élus que nous avions à choisir du destin du dernier grand projet de l’administration précédente. Après plusieurs réunions, nous avons donc décidé de donner suite au contrat de rénovation de la piscine Laurier. Effectivement, le système de filtration construit dans les années 60 est complètement désuet. De plus, des microfissures compromettent la pérennité de la piscine. Puis, insufflé par la popularité des jeux d’enfants dans le parc Laurier, la nouveauté consistera dans la réalisation d’une pataugeoire en annexe de la piscine. Assurément, cette initiative répondra davantage aux besoins des familles.

Pour l’instant, la piscine, trop éclairée, ressemble à un camp de concentration

pas du tout opressante cette clôture barbelée

Toutefois, il est bien beau de favoriser l’usage du parc aux familles, encore faut-il être cohérent pour assurer la sécurité aux enfants. Ici, peut-être que le retrait des véhicules (de la ville) dans les parcs est un débat en soit, mais pour le parc Laurier, nous avons été proactifs en décidant d’enlever le grotesque chemin d’asphalte (qui traverse le parc entre les rues De Mentana et De Brébeuf).

Ici, vous pouvez constater la largeur excessive de l’asphalte qui sera redonnée au Parc, et à droite, la courbe de la piste cyclable dite « de la mort »

Les nouveaux sentiers seront donc en poussière de pierre, tout le mobilier urbain sera remplacé et l’on plantera des vivaces, des arbres et des arbustes. Les travaux changeront le visage du parc, car les voitures ne pourront plus y circuler ni y stationner. Comme l’a déjà dit Luc Ferrandez, «nous redonnons au parc sa vocation première: la détente en famille dans un lieu convivial et sécuritaire».

Dans un même ordre d’idée, notre maire a poussé l’initiative (contre vents et marées) jusqu’au retrait de l’absurde stationnement qui polluait le centre du parc. Ainsi, le tournebride est dorénavant fermé à la circulation et la surface d’asphalte a été peinte en vert en attendant le désasphaltage complet. Cependant, ma collègue Josée Duplessis n’aura pas attendu à l’année prochaine pour trouver un usage à ce nouvel espace. En effet, c’était un secret de polichinelle, mais Josée voit déjà à l’organisation de séances de cinéma en plein air et des soirées d’initiation au tango argentin. De quoi, d’ailleurs, stimuler l’imagination de nos concitoyens quant à l’utilisation de cet espace.

projet de verdissement au parc Laurier

Activité: Tango argentin
avec classes d’introduction auxquelles le public peut participer, sans inscription préalable et sans continuité de semaine en semaine; donc tous peuvent participer à n’importe quel session durant les 9 semaines que durera l’activité.
Heures:  19 h à 21 h 30 ( incluant une classe d’initiation au tango de 19 h 45 à 20 h 45)
Lieu:  Devant le Chalet du parc Laurier
Durée:  Tous les jeudis soir, du 5 août au 30 septembre 2010

Activité:
Cinéma en plein air
Heures: 21 h 00 en août et 20 h 00 en septembre
Lieu:  Devant le Chalet du parc Laurier
Durée:  Tous les mercredis soir, du 4 août au 29 septembre 2010

Or, voilà, le parc Laurier se refait ainsi une beauté et comme jamais depuis longtemps, il bouillonne d’activités. Animé de cette effervescence, c’est aussi pour moi l’occasion de voir au réaménagement de sa section allouée aux terrains sportifs.

Un réaménagement nécessaire dans la partie haute (nord) du parc Laurier

Effectivement, quand nous savons que le Plateau-Mont-Royal est l’endroit le plus densément peuplé au pays, cela nous fait comprendre la valeur de ses derniers espaces libres. En ce sens, il me fait mal au cœur de si souvent constater des terrains inoccupés au parc Laurier. D’ailleurs, en comparaison avec l’animation confirmée au sud du parc, le vide au nord apparaît encore plus vaste. Manifestement, à l’exception du parc à chiens (1) et des patinoires de hockey l’hiver faisant notre renommé à travers Montréal, il faudra admettre que cette section est mal adaptée aux intérêts actuels. Regardons-y de plus près.

Le plan du parc Laurier
Le terrain de soccer (2) est extrêmement demandé malgré qu’il soit dangereux et dans un état pitoyable. Ainsi, afin de l’empêcher de se transformer en une marre de boue, nous sommes obligés de restreindre son utilisation à 8 heures par semaine.

terrain de soccer du parc Laurier

Ce terrain de soccer est surnommé « le champ de patates »

Il y a deux terrains de balle-molle (3a et 3b). Il va sans dire que se sont de beaux terrains pour la pratique de ce sport. Cependant, depuis le départ des Expos de Montréal pour Washington, la baisse de popularité des sports de balle est manifeste. Par ailleurs, parce que l’utilisation de ce terrain est gérée par l’Association des sports de balle de Montréal, ces espaces ne sont pas alloués aux autres activités (qui peuvent abimer la surface). De toute façon, étant donné la dimension en quart-de-cercle des terrains de baseball, les autres sports ne peuvent pas réellement s’y pratiquer. Bref, à mon avis, ces deux terrains forment des enclaves désertiques dans le parc Laurier… et desservent donc mal nos besoins actuels en loisirs.

le terrain de baseball 1 du parc Laurier

le terrain de baseball 1 du parc Laurier. Que d’espace mal utilisé!

Dans la zone à l’est de la piste cyclable, il y a un secteur (4) qui gagne considérablement en popularité. Et ceci, malgré qu’il y a à l’abandon:

lancer de fers à cheval

Un enclot alloué au lancer de fers à cheval

terrain de croquet

Oui, c’était bel et bien un terrain de croquet

terrain de shuffleboard

Un terrain… de shuffleboard

Or, malgré ces espaces mal aménagé, la zone s’anime grâce à des groupes venant jouer à la pétanque, voire y faire des BBQ festifs. En ce sens, je crois qu’il faudrait orienter le mobilier de ce secteur pour répondre à cette nouvelle dynamique.

terrain de pétanque

Le terrain de pétanque gagnerait à être amélioré

Au centre de la partie nord du parc (5), il y a ce moche espace complètement inutilisé. Or, en prenant en considération que mon administration projette de sortir la piste cyclable vers la périphérie, cet espace sera complètement à repenser. Effectivement déjà, il apparaît inapproprié de permettre aux vélos de circuler dans un parc ; ce tronçon courbe (!!!) de la piste cyclable s’avère d’autant plus dangereux qu’il coupe ainsi le parc en deux.

Grâce à l’élection d’une nouvelle administration politique dans le Plateau, parce qu’il y a un débat à propos d’une surface synthétique pour le terrain de soccer, par l’attention que nous portons déjà sur le  sud du parc, je pense que nous avons une chance unique pour remettre le parc Laurier au diapason avec les besoins réels de notre population. Puis, avant d’investir des centaines de milliers de dollars dans un nouveau système d’éclairage pour les sports de balle, il est nécessaire d’élaborer un plan de réaménagement pour le parc Laurier. Que ce soit de rajouter des tables de ping-pong, des tables avec des échiquiers incrustés, des équipements pour les jeunes retraités, des installations pour faire des BBQ, voire de reconsidérer l’utilisation du chalet, je lance donc ici une réflexion sur l’utilisation du parc Laurier.  D’ailleurs,  je vous propose de rejoindre la page Facebook créé à cet effet; concrètement, une zone de rencontre virtuelle afin de discuter des activités du 3e parc en importance du Plateau-Mont-Royal, voire de son réaménagement des terrains sportifs.

Histoire maintenant d’alimenter votre imagination et prendre le pouls de vos propositions, je terminerai ce billet en vous recopiant deux courriels de citoyens m’ayant allumé quant au potentiel inexploité du parc Laurier.

Désuétude et manque de budget

Par Gilles Malo

Aux élus du Plateau Mont-Royal,

Depuis le règne du maire Bourque, on nous promet de rénover la piscine du Parc Laurier, une des piscines municipales les plus fréquentées. La rénovation est toujours reportée, faute de budget. On la ferme souvent depuis lorsque la machinerie est en panne en pleine canicule.

Dernièrement, on a enlevé les spots de lumières sur les mats autour des terrains de Baseball. Depuis 2 ans, on ne les a remplacés. Faute de budget…

Depuis des années, dans le même parc, le terrain de soccer-football-rugby (SFR) est sur-utilisé. Les deux terrains de baseball, eux, sont très très très sous-utilisés. En fait, un des terrains de baseball est très régulièrement utilisé, disons, 3 à 4 fois par semaine, par 2 ou 4 équipes de joueurs de joueurs de soccer-football-rugby (SFR), lorsque le terrain dédié est aussi occupé. La logique voudrait qu’on transforme un des terrains de baseball en terrain de soccer-football-rugby. De plus, un éclairage pour le terrain de soccer-football-rugby serait très apprécié car beaucoup d’équipes voudraient jouer le soir en fin d’été ou en automne mais la noirceur tombe trop vite. On pourrait tarifer l’éclairage par paiement téléphonique. Comme en Europe, on compose un numéro affiché près du terrain. Le tarif est perçu par carte de crédit ou Opus.

Par contre, des terrains de lancer de fers, de croquet et de shuffleboard sont à l’abandon, les lignes inexistantes depuis des décennies et envahis de gazon. Il faudrait, soit les entretenir et établir un service de location d’équipement (savez-vous ce que cela coûte un équipement de shuffleboard? Vous seriez surpris!!), soit réaffecter le terrain à des sports et loisirs plus populaires comme la pétanque (oui, la pétanque est ici très populaire. Au point où le terrain de croquet sert à la pétanque plus souvent qu’autrement.) ou au volleyball, au aki , etc

Une mise à jour majeure et une mise à niveau des terrains de sport du Plateau tant au Parc Laurier qu’au Parc Lafontaine sont urgentes. Savez-vous qu’il y a plusieurs terrains de baseball très très sous-utilisés au Parc Lafontaine mais aucun terrain de soccer, ni de volley!!? De nos jours!! Les banlieues regorgent de terrains et de joueurs de soccer. En ville, l’offre est désuète et inadaptée à la jeune génération. Faute de budget…

Une table de Ping Pong extérieure!

Par Florant DL Peters

Vous ne croyez pas qu’il y ait des joueurs de ce genre de sport à Montréal? Au contraire! Beaucoup des intéressés à Montréal souhaitent de jouer à l’extérieur en été mais il manque une table surtout sur le merveilleux arrondissement du Plateau. Dérivé de mon expérience à Berlin, je peux vous assurer que les tables de Ping Pong regroupent toutes les générations et cela ne pas pour jouer justement à deux: Il s’agit plutôt d’une »Scène« qui se trouve pour se challenger et discuter. D’ailleurs, très souvent, des contacts sociales sont créées autour des ses tables. Je vous demande et propose ainsi d’installer la première table de Ping Pong dans le parc la Fontaine. Cette table devrait être conçue en béton bien sur à cause des températures hivernales ici. Une alternative serait une table d’été à sortir chaque jours. Enrichissons notre ville multiculturelle d’une culture à la fois européenne et asiatique. Formidable.

Contactez-moi pour toutes sortes de questions. Je pourrais m’occuper de chercher un offre. Pour votre travail comme maire du Plateau je vous souhaite du succès supérieur.

Mes meilleures salutations,

PS: Une idée du design et prix se trouve ici, (site français)

Cet article se termine ici pour vous. Mais vous pouvez toujours le partager à vos contacts ;)

    Mots clefs utilisés dans l'article:

    • RSS mes derniers articles

    • Entrez votre adresse électronique ici pour vous abonner à mon blogue et recevoir une notification par courriel lorsqu'il y a un nouvel article en ligne.




    Laissez un commentaire dans Facebook

    commentaire(s)

    5 réponses à l'article “Perspective sur le parc Laurier: pour une mise à niveau de l’offre en loisirs dans le Plateau-Mont-Royal”

    1. 1. F8FullNo Gravatar dit:

      Je vais réitérer la demande que j’avais faite au conseil : des installations sportives du type « parcours de santé », pour faire des exercices de force et/ou d’endurance.
      D’ailleurs ca serait possible de les parsemer dans les espaces laissé libre par les autres réaménagements.

    2. 2. Jean-Philippe BarilNo Gravatar dit:

      Bien intéressants tous ces projets, j’ai bien hâte de les constater et les apprécier.

      Par contre, j’ai été étonné par votre commentaire sur les vélos dans les parcs.
      Vous avez sûrement de très bonnes raisons pour affirmer cela, mais sachez qu’il est très agréable et reposant d’avoir un petit répit d’automobiles et de béton et ainsi pouvoir respirer et admirer de la verdure tout en pédalant sur notre chemin pendant quelques minutes avant de replonger dans le trafic urbain. L’idée des vélos dans un parc ne me parait donc pas si saugrenue.
      Reste, je vois bien que la piste sera tout de même dans le parc en bordure et cela est bien.

    3. 3. veroNo Gravatar dit:

      J’aime bien l’idée du parcours de santé/ piste d’hébertisme. Plusieurs personnes font du jogging autour du parc ou dans les environs. Cela permettrait de faire des intervales avec musculation…

      Des nouveaux sanitaires pour accomoder le parc sont absolument nécessaires.

      Vive le parc Laurier!

    4. 4. BrunoNo Gravatar dit:

      Voici ma vison du parc :

      http://www.mtlurb.com/forums/showthread.php/18126-Parc-Laurier

    5. 5. Martin LavalléeNo Gravatar dit:

      Les participantEs des activités de tango argentin organisées par Tango Libre aimeraient bien avoir un beau plancher de danse! Faudra-t-il faire signer une pétition?

    Laisser ici un commentaire dans le blogue

    NB. Vous devez être inscrit à Gravatar pour pouvoir afficher votre propre signature visuelle

    Conçu et administré par +Carl Boileau, ce blogue optimisé pour le fureteur Chrome est fièrement propulsé par un moteur WordPress, puis efficacement hébergé sur un serveur de l'entreprise montréalaise Cyberlogic.
    Avant d'être adapté par mes soins, le thème au départ est la version i3Theme redessiné par MangoOrange™.
    Le contenu créatif dans ce site Web est mis à disposition du partage sous un contrat "Creative Commons"
    Creative Commons License

    terme de Recherche

    Les utilisateurs ayant trouvé cette page dans les moteurs de recherche ont tapés ces mots clés: